Projets

Système d’information nutritionnelle written on 20 Août 2008, 10.11
Dans la continuité de système d’information nutritionnelle mis en place par le Ministère de la Santécomposé entre autres de deux enquêtes Read More
Avec une superficie de 1.030 700km2, la République Islamique de Mauritanie (RIM) est un des vastes pays de l’Afrique Subsaharienne. Le pays est Read More
Les carences en micronutriments written on 11 Août 2008, 04.22
Les carences en micronutriments (Vitamine A, fer, zinc et iode) sont fréquentes etsont loin d’être contrôlées en dépit des efforts notables dans la Read More

Example of Table Blog layout (FAQ section)

Evolution des interventions de promotion de l’allaitement et alimentation de complément

  • Created
    Samedi, 07 Juillet 2007
  • Created by
    Administrator
  • Last modified
    Mardi, 27 Septembre 2011
  • Revised by
    Administrator
  • Voting
    (1 vote)
  • Favourites
    Add to favourites
  • Categories

Avant 1994, peu d’activités étaient consacrées à la promotion de l’allaitement
maternel. A partir de cette période, le Ministère de la Santé a décidé de promouvoir la pratique de l’allaitement maternel et d’établir des activités concrètes. En collaboration avec l’UNICEF, une série de formations pour formateurs nationaux et prestataires ont été élaborées. Ces formations étaient destinées aux médecins, infirmiers et sage femmes des 13 wilayas du pays. Dans le même temps, il y’avait une série d’activités d’information et de sensibilisation envers les décideurs à tous les niveaux (Ministère de la Santé, hôpitaux et secteur privé).
La semaine nationale de l’allaitement maternel exclusif a été célébrée pendant plusieurs années de suite jusqu’en 2005. La Mauritanie a mis en oeuvre l’initiative Hôpitaux Amis des Bébés sous l’impulsion de l’UNICEF et des activités de communication pour le changement de comportements à travers la semaine nationale de l’allaitement maternel. L’hôpital régional de Rosso a reçu le label «Hôpital Ami des BEBES». La pratique de l’Allaitement Maternel Exclusif (AME) a
connu une avancée remarquable pendant cette période, mais ces activités ont baissé d’intensité ayant entraîné une stagnation de la prévalence de l’allaitement maternel entre 2000 et 2007. La baisse des efforts entre autre dans la poursuite des activités de promotion de l’allaitement maternel s’expliquerait par le manque de financement
et le départ de la majorité des personnes formées et engagées en ce moment.

L’adoption du nouvel organigramme du Ministère de la Santé avec une division en charge de la promotion de l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant, au sein du service national de nutrition, traduit la volonté du gouvernement à redynamiser ce programme.
L’élaboration et la promulgation de la loi sur la commercialisation des substituts du
lait maternel est une condition à la réussite du programme.

Buts et Objectifs de la Stratégie

Le but de la stratégie nationale est d’améliorer le statut nutritionnel et sanitaire, la croissance, et le développement et la survie des nourrissons et des jeunes enfants en Mauritanie à travers la promotion des pratiques adéquates d’allaitement et d’alimentation complémentaire. La stratégie donne les outils pour améliorer le statut
nutritionnel par la prévention.
Les objectifs de la stratégie nationale, qui seront achevés d’ici 2015, sont :
- Accroître et maintenir le pourcentage de nouveaux nés mis au sein dans l’heure qui suit l’accouchement de 66% à 90% ;
- Accroître de 50% le pourcentage des nouveaux nés qui ne reçoivent pas d’aliments pré- allaitement (tisane, eau, jus de fruits, lait animal etc.)2 ;
- Accroître et maintenir le pourcentage de nourrissons de moins de six mois exclusivement allaités au sein de 20,7% à 80% ;
- Accroître et maintenir le pourcentage de nourrissons de âgés de 6-9 mois qui tètent et qui reçoivent une alimentation de complément appropriée et diversifiée de 67% à 90% ;
- Accroître de 30% le pourcentage des enfants âgés de 20-23 mois qui sont encore allaités.
- Promouvoir l’utilisation d’aliments de compléments adéquats en maximisant l’utilisation des produits locaux - Soutenir les femmes allaitantes en situations difficiles (VHI+, avec enfant sévèrement malnutris et autres situations d’urgence)